Soins


La douleur de perdre un enfant est tellement intense qu’elle peut détruire notre santé physique et mentale, cette souffrance va évoluer, l’étau qui serre votre coeur à vous étouffer va se desserrer peu à peu, mais ce n’est pas en mois qu’il faut compter, mais en années … alors prenez soin de vous, n’abandonnez pas votre corps physique, faites vous dorloter, restez à l’écoute des besoins de votre corps.


Je ne prone pas l’utilisation de médicaments,  il existe d’autres alternatives mais  si vraiment vous êtes à bout de force, pourquoi pas ? Il sera toujours temps, lorsqu’un léger mieux se présentera de laisser tomber vos béquilles pour vous remettre debout et continuer votre chemin.